Pour revenir en arrière, cliquez ici : Accueil> Où voir les oiseaux ?> Le plateau du Guilhaumard

 

.............................................................

Tapez ci-dessous un ou plusieurs mots à rechercher dans le site.

.............................................................

Mésange noire

 


Le plateau du Guilhaumard

Auteur(s) : François LEGENDRE 

Actualisé le jeudi 16 février 2006.

 

-  Accès : de Fondamente au Clapier (D93) on longe la bordure sud du plateau constituée de falaises, de prés, broussailles et nombreuses lavognes. Puis par la D493 on monte au Pas du Licous (734 m) d’altitude d’où partent deux pistes : une vers la Jasse qui permet d’aborder les corniches sud par le haut et les parties de causses « embroussaillé » du plateau et l’autre qui mène vers l’intérieur du plateau et les corniches nord et le Roque de Moure. Tranquilité garantie.. Le vélo est idéal pour pratiquer les pistes, toutes sans issues. Vue magnifique vers le Caroux et la montagne Noire ainsi que les Pyrénées.

- Carte IGN : 2542 E, Cornus

- Période favorable : de mars (migration) à octobre (migration aussi).

- Espèces observées :

Toute l’année : Aigle royal, Fauvette mélanocéphale, Crave à bec rouge, Faucon pèlerin, Grand corbeau, Busard saint-Martin

En migration : Milan noir, Bondrée apivore, Guêpier et toute sorte de passereaux

Au printemps et en été : Bondrée apivore, Aigle botté, Busard cendré, Faucon hobereau, Faucon kobez, Faucon d’Eléonore (régulier de mai à septembre), Pie-grièche écorcheur, Pipit rousseline, Alouette lulu, Engoulevent d’Europe, Fauvette orphée, Fauvette passerinette, Huppe fasciée, Hirondelle de rocher, Martinet à ventre blanc, Tourterelle des bois, Torcol fourmilier
En migration (automne et été) : Guêpier d’Europe, Balbuzard, Faucon émerillon, Grosbec, Beccroisé, et tous passereaux...
Sans parler des nombreuses orchidées dont l’Ophrys aveyronnensis.

Retour vers la carte...

 


 


Accueil • Plan du Site • Contact

La navigation sur ce site est optimisée avec Firefox